Voyager d’une autre manière en Île-de-France via le tourisme solidaire

Lors de ces dernières années, le tourisme solidaire gagne du terrain en Île-de-France. Il s’agit ici d’une forme de voyage qui se veut plus respectueuse de la nature, des populations et des cultures. Au cœur de cette région, le tourisme solidaire a pour objectif de faire en profiter à l’ensemble des parties prenantes. Pour son voyage solidaire en Île-de-France, ci-contre quelques conseils à retenir.

Passer par une agence de voyage pour son circuit solidaire

Bien qu’il soit encore peu connu des voyageurs, le tourisme solidaire ne cesse de poursuivre son ascension en Île-de-France. Il faut bien dire que les nouvelles générations sont conscientes de l’impact de leur séjour sur la population locale. Les acteurs qui organisent les circuits de tourisme solidaire sont, généralement, des associations qui souhaitent une meilleure répartition des ressources. On peut aussi trouver des ONG.

En Île-de-France, de nombreux tours opérateurs se mettent également à cette tendance et proposent leurs propres circuits solidaires. Soulignons que bien d’agences de voyage sont même spécialisés dans le domaine. Il ne faut donc pas hésiter à faire appel à l’une d’elles. Parce que le tourisme solidaire est soucieux de notre environnement, certaines habitudes sont donc de mise en voyage. Pour son escapade, il est vivement conseillé d’utiliser une bouteille qui soit réutilisable et qui filtre l’eau. Celui-ci a l’avantage d’être économique et écologique.

 

tourisme ile de france

 

Faire preuve de solidarité tout en admirant les sites de la région

Pour qu’un tourisme soit réellement considéré comme solidaire en Île-de-France, il faut associer l’excursion à des projets de solidarité. Par exemple, un vacancier peut consacrer une somme non négligeable du voyage au financement d’actions de développement local. Il a aussi le choix de la mettre à profit d’un projet social, pour aider les personnes en difficulté économique. D’ailleurs, il peut même prendre part physiquement au projet de développement pendant un certain temps. Bien entendu, tout cela permet au voyageur de visiter pleinement la région comme sur le site http://aventure.marcovasco.fr/ ou ailleurs. Il a ainsi la chance de faire la découverte des innombrables patrimoines historiques de celle-ci. Il pourra, entre autres, admirer la Basilique de Saint-Denis ou encore le château de Fontaine bleau. Découvrir ces sites lui permettra d’apprendre davantage sur l’architecture et, bien sûr, sur l’histoire de la région.

Se rapprocher de la population et connaître davantage sa culture

Puisque le tourisme solidaire s’oriente en une partie vers la population, il permet donc au touriste d’apprendre davantage sur la culture de la région. Il pourra ainsi s’imprégner de son mode vie. Certainement, cette virée lui permettra d’apprendre à concocter les plats qui font la réputation de toute la France. Il pourra ainsi préparer le fameux coq au vin, la tartiflette, le steak tartare ainsi que le gratin dauphinois. Le cassoulet et le bœuf bourguignon sont aussi à ne pas oublier. En contrepartie de cet échange, le vacancier ne manquera pas de faire savoir sa culture à ses hôtes, par exemple. Cela leur mettra sûrement du baume au cœur. Au vu des innombrables atouts du tourisme solidaire, il n’y a vraiment pas de raison pour ne pas s’y mettre.